Question:
Report de l'admission à un programme d'études supérieures en informatique
Ternaryop
2012-03-16 23:11:32 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Contexte: J'ai l'opportunité de poursuivre un diplôme d'études supérieures en informatique dans un programme très respecté (autour du top 20). J'ai parlé avec les professeurs de l'université et je sens que je vais bien avec leur programme de recherche. Mes objectifs ultimes sont de terminer un doctorat en CS. J'ai fait des recherches en tant que premier cycle et cela n'a fait que confirmer ma notion que je veux poursuivre une carrière de recherche.

Plus de contexte: j'ai postulé à des emplois (au cas où je serais rejeté à tous les programmes, je postulé) avant de recevoir une réponse de mes programmes d'études supérieures respectifs. J'ai accepté un poste pour un emploi dans l'industrie (c'était pour garantir que je ne serais pas tous les deux au chômage & pas à l'école).

Dilemme: il s'avère que ma meilleure école doctorale est très intéressée par moi, et je ' je suis très intéressé par eux. Je préférerais aller aux études supérieures plutôt que travailler pour toujours dans l'industrie. Le travail dans l'industrie paie très bien. Je suis partagé entre A) travailler pour un maximum d'un an (ce ne serait que 1 an, sérieusement je ne me soucie pas de l'argent suffisant pour travailler au-delà d'un an) et B) aller directement aux études supérieures.

Mes préoccupations sont les suivantes, si je choisis A):

  • Puis-je différer mes admissions?
  • Si je ne suis pas autorisé à différer mes admissions, aurais-je de bonnes chances de présenter une nouvelle demande et d'être accepté un an plus tard?
  • Mes conseillers potentiels me regarderaient-ils en bas pour avoir décidé de travailler un an?

J'ai déjà décidé que ce serait un concert d'un an si je décide A). Je sais que certaines personnes disent qu'une fois que vous gagnez de l'argent, vous ne pourrez peut-être pas vous réajuster au salaire des diplômés. Mais je ne pense pas que cela s'appliquera parce que je vais vivre très modestement avec ou sans rémunération de l'industrie.

Bien avant de prendre une décision, vous devriez demander à votre département cible si l'admission différée est même une option.
Hé Jeff, j'ai remarqué que l'école propose un report, mais il a déclaré que de nombreux départements n'offrent un report que pour un trimestre seulement. Je suppose que soit 1) je pourrais simplement aller directement à l'école d'études supérieures 2) reporter d'un semestre ou 3) reporter d'un an et présenter une nouvelle demande. Le travail dans l'industrie ne renforcera pas ma candidature (à part dire que j'ai travaillé pour une entreprise dans laquelle j'aimerais éventuellement faire des recherches, car ils ont des postes de recherche pour ceux qui ont un doctorat). Je parlerai avec les admissions et mes professeurs pour prendre la meilleure décision.
Cinq réponses:
#1
+14
Joanna Bryson
2012-03-18 16:57:15 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai bien peur d'avoir des conseils contradictoires.

  • Si une place financée vous a été proposée, rien ne garantit que le financement sera toujours là dans un an. Ce que vous savez, c'est que vous êtes assez bon pour entrer dans une école supérieure, mais il y a aussi un élément de chance. L'école où je suis allé nous a dit que 1 candidat sur 10 était assez bon pour entrer, mais que moins de 1 sur 3 de ceux «assez bons» pouvait avoir des places au cours d'une année donnée. C'est à la fois en raison des contraintes de financement & parce que les superviseurs ne peuvent bien superviser qu'un si grand nombre de personnes à la fois. Vous décidez donc très probablement de travailler avant de recommencer le processus de candidature.
  • Néanmoins, je suis d'accord avec Sylvain pour dire que ce n'est pas une bonne idée de faire un doctorat en se demandant toujours si vous auriez aimé l'industrie mieux. J'ai travaillé pendant 5 ans avant de faire mon doctorat, et maintenant je suis professeur associé. Cependant, deux choses rendent cette route difficile: 1) s'habituer à gagner de l'argent (j'ai résolu ce problème en mettant la majeure partie de mon salaire en épargne) et 2) s'habituer à être traité comme un adulte. Mais il y a une grande victoire lorsque vous touchez les parties difficiles de votre doctorat. & pense "serais-je plus heureux dans l'industrie? Non, c'était ennuyeux." Des amis qui étaient plus forts sur le plan académique, mais qui n'avaient pas cette certitude, ont connu des moments plus difficiles pendant les creux que moi.
Réponse géniale, mais une partie est déroutante: "être traité comme un adulte"? Un programme de doctorat (ou même un programme de premier cycle) qui ne traite pas ses étudiants comme des adultes me semble sérieusement brisé. Que vouliez-vous dire précisément?
Merci pour le complément Jeff. Votre question est subtile. Cela revient à la mentalité de personnes et d'endroits différents: les étudiants sont-ils des enfants, ou sont-ils des pairs, ou quelque chose entre les deux? Est-ce qu'on vous dit simplement quoi faire, ou êtes-vous raisonné et négocié? D'après mon expérience, le Royaume-Uni traite en grande partie même les étudiants de premier cycle comme des adultes, tandis qu'aux États-Unis, des camarades de troisième cycle m'attendaient à faire la fête comme s'ils étaient au lycée. C'est très culturel. Je pense que l'expérience de travail vous permet de savoir que vous pouvez toujours vous éloigner, et c'est une grande partie d'être un adulte.
#2
+9
Suresh
2012-03-16 23:17:41 UTC
view on stackexchange narkive permalink
  • Vous pouvez différer l'admission, mais c'est un peu inhabituel de différer d'un an. Vérifiez auprès du conseiller diplômé du département et assurez-vous que tout est parfaitement clair sur ce front
  • C'est un risque: les bassins d'admission varient d'une année à l'autre, et peut-être que le professeur qui voulait vous embaucher n'a pas de financement , ou a déjà embauché un autre étudiant et n'a pas de place pour plus.
  • Je doute qu’un conseiller vous méprise pour avoir travaillé un an. Je ne vois pas pourquoi, surtout en informatique.

Autres questions à poser:

  • Le poste rendra-t-il votre candidature plus solide la prochaine fois?
  • êtes-vous d'accord avec le fait de ne pas pouvoir entrer dans cette université et de devoir faire une nouvelle demande et entrer ailleurs?
En particulier, à ma grande surprise, mon département (université?) N'offre pas d'admission différée.
#3
+8
Sylvain Peyronnet
2012-03-17 00:50:33 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je conseillerai exactement le contraire de ce que bravo vient de dire dans une autre réponse: optez pour A! Si ce n'est pas le cas, il y a de fortes chances que vous vous demandiez continuellement "mon choix de faire un doctorat était-il le meilleur?". Avec cette année d'expérience, vous saurez avec certitude ce que vous voulez, cela n'a pas de prix. Et c'est la meilleure façon d'être vraiment concentré sur votre thèse, si vous décidez enfin de vous lancer.

D'un autre côté, de nombreux étudiants qui passent directement du premier cycle au diplôme d'études supérieures obtiennent cet aperçu via des stages d'été.
Les stages d'été pendant le doctorat sont assez inhabituels dans certains pays;) Et peut-être qu'un stage et un emploi ne donnent pas la même vision de l'industrie.
#4
+7
Bravo
2012-03-16 23:40:46 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Si je devais me faire une opinion sur tout ce que vous avez dit dans cet article, je dirai que vous allez pour B sans plus réfléchir :)

Raisons: 1) Un emploi d'un an dans l'industrie n'est guère utile comme une expérience n'importe où, et encore moins pour un futur doctorat. Il y a une autre question sur ce forum qui analyse la valeur du travail avant le doctorat.

2) Vous avez dit que vous n'êtes pas trop dans l'argent et que vous vivez aussi modestement. Bravo, vous êtes fait sur mesure pour le monde universitaire! Vous pourriez sûrement gagner plus dans l'année qui suivra votre doctorat et vous assurer de commencer les cours d'études supérieures au plus tôt.

#5
+5
lynxoid
2012-03-19 02:10:14 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Cette décision dépend fortement de votre caractère et de vos objectifs, vous devez donc vous demander ce que vous gagnerez et perdrez en travaillant dans l'industrie pendant un an / en allant tout de suite à l'école de troisième cycle. Quelles compétences apprendrez-vous en travaillant pour vous aider à obtenir votre doctorat plus tard? Aurez-vous suffisamment de motivation pour terminer votre doctorat si vous ne prenez pas une année de congé scolaire? Votre université vous attendra-t-elle / reportera-t-elle l'acceptation? Êtes-vous un genre de personne pour qui il faut un certain temps pour entrer dans une routine (d'un travail - ou de suivre des cours)?

Je suppose que ce sont juste plus de questions que de réponses, mais je ne le fais pas pense que n'importe qui peut (ou devrait) vous donner une réponse définitive "A" ou "B".



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...