Question:
Comment se faire connaître dans le milieu de la recherche tout en étant doctorant
Bravo
2012-03-14 21:02:09 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Cette question porte principalement sur l'établissement de contacts utiles au cours du doctorat. Comment tenir la communauté concernée dans d'autres universités informée de ses travaux de recherche? Une façon est évidemment de publier le travail dans des revues réputées, mais le volume de travail que les gens font ces jours-ci signifie qu'il y a toutes les chances que d'autres passent à côté de votre travail.

Alors pensez à donner des conférences dans d'autres départements universitaires à propos de votre travail. Quelle est la meilleure façon d'aborder cette tâche? Qui prendra en charge le voyage et les autres dépenses? Cela s'applique en particulier aux départements qui se concentrent principalement sur les publications de revues et ne passent pas de temps sur des conférences.

Quels sont les autres moyens de vulgariser ou de se faire reconnaître dans la communauté universitaire concernée (lire les employeurs potentiels)?

être [actif sur Internet] (http://academia.stackexchange.com/q/616/66)
Six réponses:
#1
+64
eykanal
2012-03-14 21:48:45 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Le meilleur moyen est d'être très actif dans votre domaine. (Remarque: cela demandera du travail.) Voici mes suggestions pour y parvenir, et j'espère que d'autres en publieront plus dans les commentaires ou autres réponses:

  1. Faites un excellent travail . Tout commence ici. En tant que doctorant, cela nécessite généralement d'être dans un laboratoire génial dirigé par un professeur génial, mais il est possible de réaliser un travail formidable sans cela.

  2. Publier dans des revues respectées dans votre domaine .

  3. Réseau au sein de votre domaine. Cela comprend la participation à des conférences spécifiques à un domaine, les discussions à d'autres doctorants et professeurs d'autres laboratoires, et à former des collaborations.

Notez que je n'ai jamais réussi à atteindre ce genre de stature. En particulier, je n'ai jamais compris comment faire (3) correctement; J'espère que quelqu'un d'autre pourra publier un meilleur "comment faire" pour ce point.
Merci eykanal. J'ai spécifiquement l'intention de connaître (3). Pensez en particulier à envoyer un mail sur votre travail à un prof que vous idolâtrez, c'est juste un peu délicat, n'est-ce pas?
Je ne suis pas sûr que l'envoi de votre travail à un prof que vous idolâtrez ait du sens. Envoyez plutôt votre travail à un collègue dont le travail est profondément lié à ce que vous avez fait.
@Bravo: quand j'étais doctorant, j'ai envoyé un mail à mon icon prof, en vain. Puis j'ai rencontré la personne lors d'une conférence, à qui je me suis approchée, pleine de tremblements, et à qui j'ai commencé à parler, illustrant comment nous pourrions collaborer davantage. À quelle conversation le prof a haussé un sourcil et m'a dit "et alors?" et gauche. Après ce pépin, parler aux gros canons lors de conférences est devenu de plus en plus facile!
#2
+46
JeffE
2012-03-15 16:01:25 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Un point mineur à ajouter à la formidable réponse d'eykanal: L'une des tâches de votre conseiller est de vous aider à faire connaître votre travail. Tirez parti de son réseau de recherche existant. Demandez-leur de vous présenter les gens lors de conférences, ateliers et autres réunions; demandez-leur de l'aide pour organiser les invitations dans d'autres départements / laboratoires. (Idéalement, vous ne devriez pas avoir à demander, mais demandez quand même.) Tant que vous n'êtes pas à l'aise pour vous approcher ou envoyer des e-mails à des personnes au hasard et vous présenter, nommez votre conseiller généreusement; leurs noms ouvriront (ou devraient) ouvrir des portes que les vôtres n'ouvriront pas.

#3
+35
bobthejoe
2012-03-16 05:59:53 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les doctorants dont je me souviens le plus sont ceux qui sont venus me voir et qui m'ont fait des commentaires ou des suggestions significatifs concernant mon travail. Ils obtiennent des points bonus supplémentaires si au milieu de la nuit la semaine suivante, ils offrent des commentaires ou des suggestions plus significatifs. Cela peut se produire dans le cadre d'une visite d'un corps professoral, d'une conférence ou même en ligne. Le paramètre le plus puissant est lors d'une session d'affichage .

L'habitude est de camper près de votre propre affiche jusqu'à ce que des personnes importantes viennent vous poser des questions. Il est beaucoup plus efficace de devenir un chercheur "bien connu " lorsque vous trouvez quelqu'un d'autre, avez une bonne conversation, puis suivez la conversation.

Il existe également des moyens efficaces et significatifs de se faire un nom en ligne. Comme @Artem l'a suggéré, une présence en ligne fait beaucoup. Être un contributeur constant aux wikis scientifiques, un conservateur d'archives et une ressource sur des sites comme Academia SE construit votre profil. (Cela aide également si vous n'avez pas de nom de psuedoname comme bobthejoe.)

#4
+22
Joanna Bryson
2012-03-18 17:01:40 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En plus de la réponse d'ekaynal, vous pouvez également organiser une conférence ou un atelier . Mais attention, cela n'enlève rien à la qualité de votre recherche! Organiser des séminaires de service peut également vous aider, car vous pourrez inviter des orateurs hôtes d'& qui apprendront donc votre nom.

c'est un bon point - cela peut être (si bien fait) un atout majeur pour le réseautage.
Notez que vous n'avez pas besoin d'être un professeur superstar pour faire cela correctement - un de mes collègues a récemment [organisé et animé un petit atelier] (http://www.megwiki.org/index.php?title=MEG_Basics) pour l'objectif déclaré de ["polish \ [ing \] mes compétences pédagogiques et réviser \ [ing \] le matériel pour moi-même") (http://www.megwiki.org/index.php?title=MEG_Basics#Gustavo_Sudre_Bio ). L'atelier, actuellement en cours, a été très bien accueilli et l'expérience a été excellente pour lui.
il y a une discussion sur cette direction juste [ici] (http://academia.stackexchange.com/questions/705/how-do-i-create-a-workshop-conference)
#5
+18
Dan C
2012-07-01 12:21:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La référence la plus utile que j'ai lue sur le réseautage dans le monde universitaire est "Networking on the Network" (par Phil Agre):

http://vlsicad.ucsd.edu/Research /Advice/network.html

Permettez-moi de citer quelques exemples de conseils que Phil donne.

  • Premièrement, Internet ne change pas fondamentalement le fonctionnement du réseau. Vous parcourez essentiellement les cinq ou six mêmes étapes de mise en réseau, que vous utilisiez le courrier électronique et le Web ou non (et il décrit le fonctionnement de chaque étape). La forme exacte peut différer, mais la substance est plus ou moins la même.
  • Deuxièmement, la mise en réseau prend du temps . Phil recommande de budgéter un jour par semaine pour maintenir votre réseau.
  • Troisièmement, veillez à ce que chaque personne de votre réseau profite du fait de vous connaître , et pas seulement de vous de la connaître. Si vous voyez un article ou une opportunité qui, selon vous, pourrait les intéresser, transmettez-le.

Cet essai est long (environ 100 pages), mais il contient de nombreuses informations précieuses. Je suggère que vous y reveniez tous les ans ou deux au fur et à mesure que vous progressez dans votre carrière. Phil est un grand écrivain, et vous trouverez peut-être certaines de ces autres pensées également utiles. Vous pouvez en lire beaucoup ici:

http://polaris.gseis.ucla.edu/pagre/

Ce serait formidable si vous pouviez donner un aperçu ou souligner quelques réflexions plus précieuses de l'essai dans votre réponse.
@Bravo Bonne idée. J'ai modifié ma réponse pour refléter votre suggestion.
#6
+16
Namey
2013-07-27 21:26:52 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Réponses courtes: soyez cité. Présent. Montrez-vous comme étant un pair.

Réponse longue: J'ai le point de vue opposé sur le réseautage: vous ne devriez pas perdre de temps sur ce sujet à moins que cela ne contribue directement à votre recherche (par exemple, des collaborations potentielles, des subventions). Bien que vous ayez besoin de réseauter et de vous faire connaître, cela n'aidera pas du tout à moins que vous ne soyez reconnu pour votre excellent travail. Vous n'allez pas être connu pour votre excellent travail sans avoir d'excellentes publications. Ils n'ont pas besoin de figurer dans les meilleures revues (même si cela aide), mais vous devez proposer des travaux qui répondent aux questions des autres chercheurs. À mon avis, il n'y a pas de meilleur moyen de faire connaître votre nom que d'être cité.

La chose la plus importante que j'ai apprise en quittant mon programme de doctorat est la suivante: la publication, c'est le réseautage. La publication, c'est parler avec vos pairs. (En particulier si vous publiez dans des conférences, vous parlez littéralement à vos pairs.) Aucun niveau de trottoir ne vous attirera plus d'attention que de gagner un prix du meilleur article ou de présenter sur un sujet que de grandes personnes recherchaient un bon citation pendant des années. Je connais quelques chercheurs relativement jeunes dans mon domaine qui ont à peu près la reconnaissance universelle des noms. Leur MO? 1. Ils ont répondu à des questions auxquelles les chercheurs souhaitaient connaître les réponses. ou 2. Ils ont répondu à des questions que les gens ne savaient même pas devoir poser, mais qui étaient si importantes que tout le monde doit en parler maintenant.

À long terme, être connu ne vous aide pas beaucoup si vous sont connus comme "une autre de ces personnes qui travaille sur le sujet X." Vous voulez être connu comme «un expert du sujet Y» ou «la première personne à qui je poserais une question sur Y». Si vous ne l'avez pas, n'importe quel chercheur majeur dira: "Pourquoi est-ce que je prendrais la peine de collaborer ou de recommander ce type?" Évidemment, cela prend des années, tout comme un doctorat. Rien n'est plus important pour être connu que de poser la bonne question au bon moment (puis d'y répondre).

De plus, une voie secondaire de réseautage que les autres n'ont pas remarquée d'après ce que j'ai vu: agir en tant que point de contact qui interagit avec les organisations de parrainage. Vous savez quelle est une autre excellente façon de passer du temps en face-à-face avec des experts? Être membre d'un petit atelier ou d'une réunion pour des personnes tous parrainés par la même agence de financement. Habituellement, cette responsabilité incombe à votre chef de laboratoire ou à un PI similaire. Pour obtenir cette responsabilité, vous devez essentiellement être le meilleur étudiant diplômé travaillant avec l'IP et l'IP doit être indisponible ou avoir besoin d'une deuxième paire de mains. Cependant, en étant là, cela dit deux choses: 1. Vous êtes le meilleur étudiant du laboratoire / projet du PI et 2. Votre PI vous fait suffisamment confiance pour agir en tant que mandataire. Je pense que cela ne fonctionne qu'avec un PI établi (plein prof), car les PI non titulaires peuvent avoir besoin du réseautage autant ou plus que vous. Le réseautage avec les agents de programme est également une bonne habitude à prendre. En fin de compte, ce sont les personnes qui contrôlent les types de travail qui peuvent être financés. C'est l'une des façons dont un bon conseiller peut vous connecter à son réseau (tout en s'assurant de vous présenter ses grands amis / rivaux).



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...