Question:
Quel est l'intérêt de conserver un CV après la titularisation?
user41631
2016-05-02 02:28:13 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Une fois que vous serez titularisé, vous n'aurez probablement plus jamais à chercher un emploi. Cependant, presque tous les professeurs ont un CV sur leur site Web, et des CV assez récents. Pourquoi? Ils l'ont déjà fait.

Je ne suis pas sûr de comprendre le vote serré. Ceci n'est pas basé sur une opinion. Une personne peut conserver un CV pour des raisons objectives (les comités des subventions l'examinent, etc.).
J'ai été invité à donner une conférence récemment. L'institution invitante a demandé un CV mis à jour dans le cadre des documents nécessaires au remboursement.
Deux hypothèses invalides: (1) les CV ne sont utilisés que pour rechercher des emplois (2) Vous ne chercherez plus jamais un emploi.
Mon département me demande un CV mis à jour une fois par an. Lorsque je visite Microsoft Research pendant quelques mois cet été, ils veulent également un CV à jour.
En tant qu'étudiant qui visite souvent les pages Web des professeurs de mon département et d'autres départements pour obtenir des informations de base sur eux et leurs recherches, un CV à jour est le moyen le plus rapide et le plus simple d'obtenir les informations que je recherche.
Sept réponses:
#1
+57
Pete L. Clark
2016-05-02 02:46:40 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En rejoignant le club de ceux qui ont "réussi", vous constatez qu'il y a d'autres gradations. Un professeur titulaire peut pousser en toute sécurité un soupir de soulagement pendant au moins un an ou deux, mais il finira par remarquer (i) que son salaire est inférieur à celui de la plupart de ses collègues titulaires et (ii) qu'on lui demande toujours de documenter et défendre sa productivité sur plusieurs axes: recherche, enseignement et service. (De plus, dans de nombreux cas, (iii) elle subit de plus en plus de pressions pour demander et obtenir des subventions importantes. Dans de nombreux cas, son salaire futur et ses promotions en dépendent dans une large mesure.)

L'outil principal exposer vos récentes réalisations dans la recherche, l'enseignement et le service est ... votre CV, généralement. En fait, "qu'ils souhaitent une bonne augmentation ou non", la plupart des professeurs sont tenus de soumettre des "rapports d'activité" annuels dans lesquels un CV est souvent une composante obligatoire. (Quand ce n'est pas le cas, cela signifie généralement que nous copions manuellement les informations de notre CV dans un formulaire ou que nous les tapons dans une page Web interne. Donc, avoir un CV mis à jour est plus ou moins nécessaire pour de nombreux membres du corps professoral.) Le CV est nécessaire lorsque vous montez pour une «promotion complète», postulez pour une chaire dotée ou un poste de recherche distingué, etc.

Le résultat: le milieu universitaire a des aspects bureaucratiques, compétitifs et hiérarchiques. par. La plupart des personnes qui ont obtenu leur mandat ces dernières années ont appris à garder des CV raisonnablement à jour sans trop de problèmes ni d'efforts héroïques - les CV n'ont pas besoin d'être réécrits de zéro pour être présentés. leurs compétences pour un nouvel emploi, généralement, c'est donc surtout une question de mise à jour régulière - donc honnêtement, ce n'est pas la pire partie des minuties bureaucratiques.

* "La plupart des personnes qui ont rejoint les professeurs titulaires ces dernières années ont appris à garder des CV raisonnablement à jour sans trop de problèmes ni d'efforts héroïques" * Comme me l'ont décrit mes mentors, il vous suffit de conserver un fichier texte pour chaque année de rapport. Chaque fois que quelque chose pour lequel vous pouvez être crédité se produit, ajoutez une entrée avec la date, la description et, le cas échéant, des liens. En parallèle, vous gardez un fichier éphémère qui peut être ajouté à votre paquet tenure / promotion / extra-reconnaissance-thingy. De cette façon, vous avez toujours les données et les preuves. Cela fonctionne également pour vos rapports d'avancement vers la titularisation.
Je pense que cela explique pourquoi nous gardons nos CV à jour, mais peut-être pas pourquoi de nombreux professeurs mettent leur CV sur leur * site Web. * Je ne le fais pas, et je n'ai jamais vu trop d'intérêt si vous gardez une page Web publications, etc. (Personnellement, je n'aime pas faire la publicité de toutes les choses de mon CV dans le monde entier, par exemple, des conférences invitées ou des activités de service. Les choses que je suis prêt à faire de la publicité, je les mets sur ma page Web.)
@Kimball: Eh bien, en fait, je ne pense pas que la plupart des professeurs mettent leur CV sur leur page Web. (D'ailleurs, quel est le pourcentage de membres du corps professoral qui ont une "vraie page Web"? Probablement moins de 50%, n'est-ce pas?) Notant que le titre ne mentionne pas les pages Web, j'ai retenu l'affirmation que la plupart des professeurs ont des CV sur leur page Web principalement comme * preuve * qu'ils maintiennent des CV à jour plutôt que d'être une partie principale de la question elle-même.
Le PO a probablement voulu la question telle que vous l'avez interprétée, mais je me suis personnellement demandé pourquoi certains professeurs établis qui sont «hors du marché» et qui ont de vraies pages Web se donnent la peine de publier également leurs CV (souvent datés) en ligne.
@Kimball: Eh bien, je ne suis pas "sur le marché" * en soi * et je poste mon CV en ligne. Les gens me demandent périodiquement des copies de mon CV, pour diverses raisons, et si ma page Web contient la copie la plus récente de mon CV, cela facilite les choses pour tout le monde. Aussi, peut-être * parce que * je fais cela, je ne liste pas sur ma page Web certaines informations biographiques qui pourraient être trouvées sur mon CV. Par exemple, si quelqu'un veut voir où je suis allé à l'école, il devrait consulter mon CV. Je suppose que j'aime en partie avoir une page Web professionnelle "sans fioritures" et en partie je suis trop paresseux pour essayer de concevoir quelque chose de mieux.
#2
+17
Brian Borchers
2016-05-02 03:00:30 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Quelques raisons que j'ai besoin d'avoir une mise à jour CV:.

  1. Demande de promotion au professeur

  2. Demande de financement pour une visite de congé sabbatique dans un centre de recherche.

  3. Demande de subvention. (La plupart des agences de financement ont des exigences de mise en forme très spécialisées pour les CV abrégés. Par exemple, vous n'avez droit qu'à 2 pages pour celle que vous soumettez avec une proposition NSF.)

  4. Un site externe examen de notre département et de ses programmes.

  5. ol>

    Il est un besoin commun que je viens de faire un point de garder mon CV à jour que les nouvelles publications et d'autres événements se produisent.

#3
+13
Enthusiastic Engineer
2016-05-02 02:39:14 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Tout le monde a besoin d'un CV pour aider les autres à mieux les connaître.

Je ne suis pas professeur, mais je pense que même les professeurs titulaires peuvent conserver leur CV de manière à:

  1. En tant que professeur-conseil, ils doivent embaucher ou accepter des étudiants de recherche (doctorat ou master),
  2. En tant que professeur d'université, ils peuvent embaucher des doctorants sous forme de post-doctorants,
  3. En tant que personne travaillant dans une université ou une industrie, ils ont besoin de collaboration;

et pour de nombreuses autres raisons .

Ils ont besoin d'un CV mis à jour et mis à jour pour que les personnes qui souhaitent collaborer avec eux dans un projet de recherche les connaissent, leurs intérêts de recherche et leurs travaux précédents ou au moins leur formation.

Les étudiants en recherche doivent lire leur CV pour se familiariser avec leurs intérêts de recherche et connaître les projets passés de leurs doctorants ou masters. Cela les aide à mieux choisir un conseiller dont la formation et la recherche sont si proches de leurs intérêts académiques.

Ces professeurs peuvent également vouloir postuler pour obtenir un projet, ils ont besoin d'un CV complet pour se présenter aux porteurs de projet ou aux investisseurs.

#4
+5
Yemon Choi
2016-05-02 04:12:29 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je ne sais pas si cela est déjà couvert par les réponses existantes, mais une des utilisations d'un CV à jour est la suivante: on vous demandera peut-être d'écrire des lettres de référence pour les jeunes chercheurs en quête de titularisation, de promotion ou d'un supérieur. classer un emploi ailleurs, ou agir comme arbitre sur la demande de subvention de quelqu'un. Cela fait alors partie de la bureaucratie, et aussi informatif, pour ceux qui souhaitent vous solliciter des lettres pour pouvoir voir ce que vous avez fait.

Notez qu'il ne s'agit pas simplement de chercher publications: un CV peut inclure divers rôles de service tels que l'administration au sein d'une société savante, des conférences plénières et des cours invités, etc.

#5
+3
Dan Romik
2016-05-02 08:38:03 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Excellente question! En plus des raisons formelles et bureaucratiques (évaluations de subventions, promotions, emplois, etc.) mentionnées par les autres réponses pour expliquer pourquoi il est bon de conserver un CV, et de préférence public, permettez-moi d'ajouter une autre raison, informelle. p>

Dans le milieu universitaire comme dans de nombreux autres domaines d'activité professionnelle, il existe une sorte d'effet «les riches deviennent plus riches» (c'est-à-dire un cycle vertueux ou une boucle de rétroaction positive): une fois que vous réussissez suffisamment, vous pouvez tirer parti de votre succès pour obtenir plus de succès, et le CV (et d'autres formes similaires d'auto-promotion apparemment gratuite, comme le maintien d'une page Web) peuvent jouer un rôle dans le renforcement de ce cercle vertueux.

Voici un exemple simple (un parmi tant d'autres - on peut facilement penser à plusieurs situations similaires qui illustrent le même principe): je suis occasionnellement invité à prendre la parole lors de conférences. Les organisateurs de la conférence n'ont pas besoin de m'inviter, et lorsqu'ils réfléchissent à qui inviter, ils ont sans aucun doute d'autres idées sur d'éventuels orateurs. Maintenant, imaginez qu'ils envisagent de m'inviter ou d'un autre chercheur qui fait un travail à peu près aussi bon que le mien, mais ne maintient pas de page Web avec des informations facilement accessibles sur leur recherche, ou un CV. Il est facile d'imaginer que toutes choses étant égales par ailleurs, je vais apparaître comme un orateur potentiel plus attractif et finir par être invité, et l'autre chercheur ne le sera pas. Ensuite, lorsque je me rendrai finalement à la conférence, toutes sortes de bonnes choses supplémentaires peuvent arriver - je peux impressionner les gens en donnant un bon discours, et faire en sorte que je puisse recevoir plus d'invitations à prendre la parole à l'avenir; Je peux former de nouvelles collaborations, ou voir une conférence intéressante qui me donne une bonne idée de recherche, etc. - ce sont toutes des choses qui sont susceptibles de générer encore plus de succès pour moi à l'avenir. Le cercle vertueux est renforcé, et le tout (hypothétiquement parlant) grâce à un humble document PDF de plusieurs pages que j'ai mis en ligne, que je peux facilement maintenir avec un investissement minimal de quelques minutes par trimestre. Bien sûr, il ne faut pas oublier que le travail que l'on fait le reste du temps - tout ce qui finit par être mentionné dans son CV - est beaucoup plus important et essentiel, mais en une simple analyse coûts-avantages, il est facile de voir que maintenir un CV est une évidence.

Enfin, permettez-moi également de mentionner une observation psychologique indépendante, qui répond également à votre question mais de manière indirecte: parce que la concurrence pour obtenir des professeurs titulaires dans de bonnes universités est si rude, cela provoque une pression sélective qui garantit que beaucoup Les professeurs titulaires sont des gens très ambitieux et compétitifs. Cela signifie qu'ils ne sont pas du genre à penser "J'ai réussi, maintenant je peux me détendre et jouer au golf pour le reste de ma carrière"; au lieu de cela, après avoir obtenu leur mandat, beaucoup d'entre eux regardent vers l'avenir pour voir ce qu'ils peuvent accomplir de plus. Je peux vous assurer qu'il y a beaucoup plus à faire dans la vie que d'être professeur titulaire. Ainsi, comme d’autres l’ont souligné, votre postulat de base selon lequel un professeur titulaire représente une personne qui a «réussi» ne correspond tout simplement pas au profil psychologique et à l’état d’esprit de nombreux professeurs titulaires.

#6
+2
paul garrett
2016-06-22 04:09:40 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il y a ici deux questions totalement indépendantes: pourquoi garder un CV à jour, et pourquoi le mettre sur sa page Web (si on a une telle chose). Comme dans d'autres réponses, il y a de nombreuses raisons d'avoir un CV mis à jour, si ce n'est que celui immédiat qui nécessite un rapport annuel, qui est une sorte de version révisée de son CV pour n'inclure que des éléments récents .

La question de savoir pourquoi le mettre en ligne est très différente. Une grande partie des informations contenues dans le type de CV exigé par les chefs de département ou les doyens intéresse sûrement peu les personnes intéressées par le sujet, par opposition à la sociologie du milieu, ou aux potins. On peut imaginer que les gens sont fiers des prix ou des invitations et autres, et, en effet, cela donne une certaine sorte d'informations sur l'estime dans laquelle leur travail est tenu.

Mais, tout aussi sûrement, l'essentiel les informations sur une page Web sont les papiers eux-mêmes, pas l'histoire de la vie ou les prix de la personne. Cela suppose que l'objectif est de rendre l'information disponible, par opposition à l'auto-promotion.

Donc, par exemple, j'ai bien sûr un CV mis à jour que je taille pour faire mon rapport annuel, mais je ne le fais pas mettez ceci en ligne.

#7
-2
Feralthinker
2016-05-02 20:11:42 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Cette question me rappelle le libéré conditionnel qui reprend sa vie de crime dès qu'il sort de la prison. La titularisation ne doit pas être considérée comme la fin de quelque chose mais comme le début de quelque chose. Tout avant la titularisation était un effort pour démontrer comment on serait une fois la titularisation acquise, et pour quitter simplement parce que l'on a finalement été admis de manière irréversible dans l'équipe, trahit l'équipe: vos collègues, l'école qui vous a embauché de bonne foi, et plus vaguement mais plus important encore, le domaine que vous vous êtes engagé à étudier. OK, je me rends compte que vous êtes fatigué, que vous avez fait un effort surhumain, mais c'est pourquoi vous avez obtenu un poste si extraordinaire. Prenez un congé sabbatique, surmontez-le et mettez-vous au travail.

Je ne vois pas ce que cela a à voir avec la question et vous semblez projeter.
Je n'ai même pas de doctorat, donc ça peut difficilement projeter. Le maintien d'un CV fait partie de l'implication active dans le parcours choisi. Ce n'est pas simplement une feuille de route pour trouver un emploi.
Je suis d'accord avec l'OP pour dire que vous lisez beaucoup trop dans le message original. Des phrases comme «OK, je réalise que tu es fatiguée, tu as fait un effort surhumain, mais c'est pourquoi on t'a accordé un poste aussi extraordinaire. Prenez une année sabbatique, surmontez-la et mettez-vous au travail» semblent très présomptueuses à propos de les motifs de la question initiale et le statut de la personne qui la pose
Les commentaires sont [pas pour débat ou argument] (http://academia.stackexchange.com/help/privileges/comment), veuillez faire valoir votre point de vue et continuer.


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...